Loading...
 

Pages : Revitalisons nos villages : Accueil

Revitalisons nos villages

Article

Micheline Claing

Et si les futurs écovillages étaient nos villages actuels? Avez-vous pensé à cette éventualité?

Au Québec, 820 villages comptent moins de 2,000 habitants. Plusieurs sont dévitalisés par l’exode des jeunes vers de plus grandes villes (à cause du manque d’emplois), et des aînéEs vers des résidences de personnes âgées (qui sont souvent dans les grandes villes).

Ces villages possèdent généralement des infrastructures comme une épicerie, une école primaire, un centre communautaire, une église qui peut être convertie si elle n’est plus utilisée, comme dans la municipalité de Saint-Adrien. Les producteurs agricoles sont aussi dans ces villages ou à proximité.

Considérant toutes les embûches pour créer des écovillages autonomes, qui vont des lois, règlements, difficultés relationnelles, difficultés de trouver un lieu qui convient à toutes et à tous, intégrer un village fait partie des solutions, selon moi. C’est une solution aussi pour celles et ceux qui s’inquiètent de l’étalement urbain.

Nous pouvons revitaliser ces villages en y créant des services de proximité comme une épicerie avec une section de vrac, une boutique d’herboristerie, les services de professionnels tels que naturopathes, ostéopathes, plombiers, menuisiers, friperie, maison de jeunes, café-bistro, restaurant, jardins communautaires. Laissons libre cours à notre imagination, la source de tout ce que nous créons.

Peut-être avons-nous tenté de changer les choses de l’extérieur et que, finalement, une des solutions est de tenter de les changer de l’intérieur. Au lieu de seulement revendiquer des changements, impliquons-nous dans les instances qui ont justement des pouvoirs de décision.

S’installer dans un village, seul, en famille, avec des ami.e.s, peu importe la formule. S’intégrer, apprendre à connaître les gens et leur histoire. Participer aux réunions du conseil municipal, y exprimer son point de vue et y apporter ses idées et ses suggestions de projets. Participer à l’implantation de projets. Se joindre au conseil municipal et faire partie de l’équipe qui gère le village et qui est aussi en lien avec les instances plus englobaantes, comme les MRC.

Je crois que tous les modèles peuvent cohabiter harmonieusement. Soyons le changement que nous désirons en transformant ce qui est déjà là et qui a besoin de nous pour continuer d’exister!


Revitalisons nos villages - Saint-Adrien

Micheline Claing

Saint Adrien

Saint-Adrien est un village de 530 habitants, situé dans la MRC des Sources en Estrie, ayant une vie culturelle active et disposant de quelques services de proximité : garage, bureau de poste, bureau municipal, école primaire, garderie en milieu familial, internet haute vitesse.

C'est aussi :

  • Comptoir Saint-Vrac : comptoir de vrac autogéré de produits alimentaires sains et et/ou locaux.
  • La Meunerie : centre communautaire et scène culturelle.
  • Eau Soleil Le Vent : centre de soins de massage.
  • Projet 1606 : convertir l’église en lieu de travail et de création multidisciplinaire et un lieu de rencontre pour la communauté.
  • Soutien exploratoire pour les jeunes de 18 à 35 ans qui désirent migrer en région.
  • Espace-Nature Petit Ham : projet domiciliaire en milieu boisé. Une trentaine de terrains de 2 à 5 acres.
  • Parc régional du Mont-Ham.


Ugo Dutil :


St-Adrien est notre village voisin. Beaucoup de choses se mettent en branle depuis quelques années.

En plus de ce que tu as présenté ci-haut :

  • La Coop du Champ Libre — Un projet éco-communautaire (je sais pas encore s'ils s'identifient au mouvement des communuatés intentionelles et écovillage... Bien que présenté comme un projet d'éco-village dans ce reportage...)

  • Le rang de Petit-3e — Un petit développement de maisons écologiques. J'ai visité il y a quelques années. Très inspirant !

  • Pilou à TLMEP — Je crois que son implication au sein du village a grandement aidé.